Un état d’urgence est déclaré. Voyez les mises à jour sur la COVID-19 (nouveau coronavirus)et consultez les fermetures, les annulations et les modifications aux programmes et aux services.

Une histoire à ne pas oublier

Une histoire à ne pas oublier

(Photo gracieusement fournie par le Pictou Advocate)

Afin de promouvoir la lecture et de raconter l'histoire de ceux qui ont combattu pour leur pays, les bibliothèques publiques et les filiales de la Légion royale canadienne à l'échelle de la Nouvelle-Écosse offrent gratuitement 6 000 exemplaires de l'ouvrage primé de Norman Leach, Passchendaele, an illustrated history (en anglais seulement).

L'idée est venue dans le cadre du programme d'alphabétisation « Adoptons une bibliothèque », une initiative néo-écossaise visant à encourager les enfants et les jeunes à lire régulièrement. Les livres sont donnés par Coteau Books, et ont été transportés en Nouvelle-Écosse gratuitement par les entreprises Canadian Freightways, Kingsway Transport et Connors Transfer. Les neufs réseaux régionaux de bibliothèques publiques collaborent étroitement avec la Légion royale canadienne, Direction Nouvelle-Écosse / Nunavut, pour offrir les livres pendant la distribution des coquelicots, dans les bibliothèques régionales et lors d'autres activités dans les filiales de la légion. Ils seront distribués jusqu'à épuisement des stocks.

Selon Eric Stackhouse, bibliothécaire en chef de la bibliothèque régionale Pictou-Antigonish et un des organisateurs, « tous les Néo-Écossais, particulièrement les enfants et les jeunes, doivent comprendre le sacrifice que des gens ordinaires ont fait et continuent de faire pour notre pays. Lire leur histoire est l'une des meilleures façons d'y arriver. » Passchendaele, an illustrated history raconte l'histoire, par des textes et des photographies, d'une importante bataille canadienne qui a eu lieu pendant la Première Guerre mondiale.

John Kennedy, gendarme et coordonnateur du programme d'alphabétisation « Adoptons une bibliothèque », est enthousiasmé par ce partenariat. « En travaillant ensemble, nous avons pu réaliser cette initiative à des coûts minimes. Sans les employés des bibliothèques publiques, qui sont allés bien au-delà de leurs tâches régulières en travaillant avec les membres de la filiale locale de la Légion, l'initiative n'aurait pas été possible. » 

Tous les Néo-Écossais, particulièrement les enfants et les jeunes, doivent comprendre le sacrifice que des gens ordinaires ont fait et continuent de faire pour notre pays.